Actualités
Vittoz : un précurseur!
Bibliographie
Indications
Extraits d'un Mémoire
Vittoz pour les enfants
Réflexion

Imprimer cette page

Vous trouverez tous les développements de ce thème dans le document qui vient d'être publié chez Téqui sous le titre:

"Réactiver les fonctions naturelles du cerveau . Le Docteur Vittoz un précurseur"8,50€

Janine Mortier édition Pierre Téqui , janvier 2005

Ecrire à : Edition Pierre Téqui , Le Roc St Michel 53150 St Céneré
Tel : 02 43 01 01 81

Demandez le à votre libraire

 

Avec les découvertes actuelles en ce qui concerne le cerveau, la méthode du Docteur Vittoz n'a rien perdu de son efficacité ni de son actualité, bien au contraire, cela permet de comprendre un peu mieux pourquoi cette méthode est si efficace. Le Docteur Vittoz dans les années 1910/1915 parlait de la dualité des cerveaux, et il disait que "le siège des psychonévroses était dans le défaut d'équilibre et de connexité des deux cerveaux" C'est à partir de cela qu'il a établi sa méthode en cherchant comment on pouvait retrouver ces connexions. La découverte des vibrations cérébrales lui a permis de constater que la réceptivité est le travail du cerveau inconscient , et la concentration , le travail du cerveau conscient. En faisant faire des exercices qui permettent à ces deux fonctions d'alterner d'une façon régulière, il a appelé ce rétablissement des fonctions normales du cerveau : le contrôle cérébral .

Le contrôle cérébral est le passage harmonieux d'un cerveau à l'autre.

Le docteur David Servan Schreiber , dit lui aussi "quand les deux cerveaux ne s'entendent pas."Cela est la cause de beaucoup de trouble, le cerveau raisonnable ne pouvant plus venir au secours du cerveau émotionnel pour cause de déconnexion.

Il parle lui aussi d'un mécanisme d'auto guérison qui existe dans le cerveau , à propos de la guérison des troubles en utilisant les mouvements oculaires (l'EMDR)

 

Comment la cohérence cardiaque peut rejoindre la méthode Vittoz ?

On peut comprendre que la personne qui se met dans la conscience de sa respiration, et pendant une demi heure contrôle ses mouvements respiratoires, tout en étant concentrée sur la région du coeur, comme l'indique le professeur Schreiber , en dehors même du lien cellules nerveuses du muscle cardiaque avec le cerveau, cela agit comme exercice de conscience de l'acte, ce qui entraîne forcément pendant tout ce temps une grande régularité des vibrations cérébrales. Essayez de vivre l'exercice, vous constaterez un grand calme, et cet état de calme persiste, et lors de gros stress, la personne qui a pris l'habitude de vivre la cohérence cardiaque retrouve très vite son calme. Pourquoi ?

Il semble bien que cela agit comme le dit le Docteur Vittoz, "par la répétition des exercices" , le cerveau retrouve le contrôle, il retrouve son fonctionnement normal. Les reconnexions : cerveau limbiques et cerveau cognitif se reforment.

 

De la même façon les mouvements oculaires pratiqués dans le cadre de l'EMDR dont parle le Professeur Schreiber aident à détendre le cerveau de la personne qui revit un traumatisme ancien, au point de lui faire "digérer" ce trauma ! Les voies optiques aboutissent dans le cerveau limbique, cela explique sans doute l'efficacité de ces mouvements des yeux.

En les répétant, lorsque la personne souffrante revit le traumatisme, ces mouvements favorisent le "dénouement" du point de stress, dans le cerveau émotionnel

Le Docteur Servan Schreiber nous parle du mécanisme d'auto guérison inscrit dans le cerveau, le docteur Vittoz nous dit "il éveillera les facultés réactives normales du cerveau" La rééducation du contrôle cérébral " P 129 Dr Vittoz Ed Téqui

Avec la méthode Vittoz lorsque nous faisons revivre un traumatisme nous demandons à la personne : quelle zone de son corps elle sent (poids sur plexus, boule dans la gorge, noeud dans l'estomac etc..) nous l'amenons à s'y concentrer et à y demeurer jusqu'à ce qu'une détente se produise, cette zone corporelle est alors sans doute en lien avec le " nœud " du cerveau en rapport avec ce trauma. Cette démarche est ce que nous appellons : "l'élimination progressive", le cerveau se détend, le corps digère peu à peu cet impact, il est possible parfois d'en guérir tout à fait et définitivement.

Pourquoi oser parler de guérison? le dénouement de ce blocage au niveau du cerveau émotionnel, permet à la personne de retrouver toutes ses facultés réactives naturelles, et donc de rétablir un bon équilibre sitôt un choc émotionnel.

Nous pouvons aussi proposer de tracer les graphiques qu'utilisait le docteur Vittoz , signe de l'infini, dit aussi 8 couché, où le cercle ou la barre verticale appelé le " UN " en Vittoz etc...et lui faire poser ce graphique à une certaine distance, puis l'inviter à les retracer avec les yeux , cela détend énormément. Les graphiques tracés en mouvements oculaires font un véritable massage cérébrale, le 8 couché par exemple que nous utilisons beaucoup en Vittoz, réalise ces passages d'un côté à l'autre du cerveau, et nous remarquons dans notre main ,( qui suit l'état du cerveau ), qu' une grande détente s'effectue . Il est bien évident que la répétition de ces exercices finissent par redonner une très grande souplesse au cerveau .

C'est là sans doute que le "noeud " dans le cerveau se détend s'assouplit et les neurones touchés retrouvent leurs connexions premières ou un autre chemin...Où mieux favorisent la reconnexion :cerveau limbique et cerveau cognitif.

Mme Shapiro qui a découvert les mouvements oculaires , utilise les mêmes graphiques que le docteur Vittoz,

Le 8 couché , dit aussi : signe de l'infini

La barre horizontale

La barre verticale

Le cercle

Mme Shapiro propose de garder la tête bien droite et d'effectuer les "tracer" ci-dessus avec le mouvement des yeux , très rapidement et une vingtaine de fois à la suite. Les graphiques se trouvant à environ 30 à 36 cm de la personne.

Voir son livre: Eye Movement Desensitization and Reprocessing Ed: Guilford

Comment se produit un noeud dans le cerveau émotionnel?

Description très schématique, du mécanisme .

A tel moment précis, l'enfant reçoit un grand choc, l'hospitalisation de la maman par exemple, ce choc retentit à un point précis du cerveau, le cerveau émotionnel ou limbique, cette zone touchée a son retentissement précis dans tel point du corps,(en lien avec le cerveau émotionnel) exemple : une boule dans la gorge , ou un resserrement dans le plexus, ou un noeud dans l'estomac etc... il se fait alors " comme un nœud " qui coupent les différentes connexions existantes avec le cerveau cognitif.

Par la suite tout ce qui ressemblera de près ou de loin à ce premier traumatisme, entraînera le même processus dans le cerveau et dans sa localisation corporelle. Et le cerveau cognitif ou raisonnable ne pourra venir en aide au cerveau émotionnel pour l'apaiser .

Avec la méthode Vittoz dans le traitement des émotions, nous proposons à la personne d'aller à la rencontre du premier traumatisme et d'en accueillir tous les retentissements encore présents actuellement, nous l'aidons à se concentrer sur ces points précis du corps, en y demeurant, le cerveau du patient se détend, et c'est en répétant cet exercice, que la détente corporelle influe la détente du cerveau et va permettre sans doute, la re-connexion avec le cerveau cognitif .